ART, SKATEBOARDING & LIFE BOOK par Andy Howell

€55,00

Non disponible

Art, Skateboarding & Life est une histoire pleine d'action qui est racontée dans une série de visuels impressionnants. Dans sa première monographie, le travail d'Andy Howell sur la planche et en tant qu'artiste est présenté dans le contexte d'un vaste réseau d'artistes, de skateurs et d'agitateurs, tous déterminés à avoir un impact. Il s'agit d'un mélange intense d'interviews, de textes narratifs et de visuels ininterrompus qui suivent le parcours d'Andy Howell à travers le skateboard professionnel, l'industrie des sports d'action et les segments alliés des mouvements DIY dans l'art, la musique et le design. Parmi les contributeurs figurent Tony Hawk, Shepard Fairey, Patricia Arquette, Dallas Austin, Ed Templeton, David Choe, Kenton Parker.

Haute Résolution & Brillant / 304 Pages

Livre plus édité , objet rare et surtout très prisé.
PERSO : C'est une obligation de posséder ce livre dans sa collection !!


HISTOIRE :


Les racines d'Andy Howell sont simples : skateboard, surf, dessin, peinture, punk rock, hip hop. Il a grandi immergé dans les scènes punk de la Virginie et de Washington dans les années 80, créant des zines, voyageant le long de la côte est pour participer à des compétitions de skate et construisant des rampes avec ses amis dans tous les endroits qu'ils pouvaient trouver. Accro à l'adrénaline dès le départ, il voulait juste bouger vite, que ce soit sur une planche, avec un pinceau ou une bombe. Howell est devenu skateur professionnel en 1989 et a influencé le style de skate de rue qui a donné le ton pour les 10 années suivantes. Sa philosophie du skateboard est à l'image de celle de son œuvre : faire quelque chose de différent, repousser les limites, faire une déclaration. Le skateboard et le travail créatif de Howell étaient tous des sous-produits de l'attitude punk prédominante et des observations qu'il faisait du monde qui l'entourait.
L'obsession de Howell pour la ligne s'est mêlée à son amour de l'animation, des dessins animés et des bandes dessinées alors qu'il n'était encore qu'un adolescent, et son exploration continue des deux a produit un large éventail de tangentes, notamment des œuvres influencées par le graffiti, le tribal et le folk, qui s'en prennent aux obsessions et aux excès de l'homme, confinant ses sujets dans la salle d'interrogatoire de son imagination et leur donnant à peine un espace de respiration sur la toile. Il peint des "moments transcendantaux", qu'il décrit comme "les moments réels où le profane transcende la médiocrité quotidienne, que ce soit dans la découverte, le triomphe ou la fuite". "Dans tous mes efforts pour dépasser les limites de la société, j'ai toujours eu l'impression que les gens voulaient me faire entrer dans une catégorie ou une définition, me faire entrer dans une boîte inconfortable. Ce sentiment transparaît souvent dans mon travail, ainsi que son contraire, la liberté totale, qui a également été une voix majeure. Mes influences actuelles vont de l'art natif américain au design moderne de l'ère spatiale, ce qui a donné lieu à des pièces que je ne peux que décrire comme ma vision des humains dans des tribus futuristes".